Ne ratez pas
Accueil » Archives de cet auteur: Francois-Xavier Bernard

Archives de cet auteur: Francois-Xavier Bernard

Francois-Xavier Bernard
Membre du MoDem et fondateur du blog "Le Centriloque".

Et maintenant: reconstruire

emmanuel-macron-le-3-mai-2017-lors-du-debat-televise-a-la-plaine-saint-denis_5874995

Le 7 mai 2017, Emmanuel Macron a été élu président de la République avec 66% des voix face à Marine Le Pen. Cette victoire est d’abord un immense soulagement : en refusant l’extrémisme et le populisme, la France a montré au monde entier qu’elle était toujours la patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, la patrie de la Liberté, de l’Egalité ...

Lire la suite...

Elle ne doit pas passer

Marine Le Pen

La tournure que prend cette campagne électorale m’effraie. En 2002, tous les candidats républicains battus au premier tour avaient appelé à voter Chirac pour faire barrière à Jean-Marie Le Pen. Hélas, 2017 n’est pas 2002. A droite, les masques tombent : plusieurs élus LR comme Eric Ciotti refusent d’appeler à voter Macron, le mouvement « Sens Commun » refuse de ...

Lire la suite...

Présidentielle: les leçons du premier tour

Macron Le Pen

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l’élection présidentielle, avec 23,8% des suffrages pour le premier et 21,5% pour la seconde. Au-delà des chiffres, quels sont les enseignements majeurs qu’il faut tirer de ce scrutin? Premier enseignement: le succès de l’extrême droite. Pour la deuxième fois de son histoire, le Front National sera ...

Lire la suite...

Macron, candidat de la raison

Macron Raison

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Emmanuel Macron et, tout comme l’immense majorité des Français, je n’avais jamais entendu parler de lui avant la présidence de François Hollande. Mais je voterai pour Macron dès le premier tour de l’élection présidentielle, et ce pour trois raisons. Premièrement, même s’il ne s’est jamais défini lui-même comme centriste, Macron est le candidat dont ...

Lire la suite...

La « bande des quatre », recomposition ou décomposition du système politique français?

4 candidats

En cette fin de campagne présidentielle saturée de sondages d’opinion, quatre candidats sont au coude à coude et obtiennent chacun environ 20% des intentions de vote : Marine Le Pen, Emmanuel Macron, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Ces quatre candidats incarnent quatre offres politiques bien distinctes : une droite national-populiste (Marine Le Pen), un centre social-libéral et européen (Macron), une ...

Lire la suite...

Mélenchon est-il dangereux?

JL Mélenchon

Une élection présidentielle ne se joue pas seulement sur des programmes : les citoyens élisent d’abord un homme, une personnalité, et une « certaine idée de la France ». Jadis, le fondateur du Parti de Gauche aimait chanter l’Internationale pendant ses meetings, il faisait l’apologie du régime castriste et de la Chine communiste, il dénonçait avec virulence l’impérialisme américain et ...

Lire la suite...

Programme de Marine Le Pen: chiffrage fantaisiste et dérives budgétaires

Marine Le Pen

L’Institut Montaigne a élaboré un chiffrage détaillé du programme des principaux candidats à la présidentielle. Ses conclusions sur le programme de Marine Le Pen sont éloquentes : explosion de la dépense publique et du déficit, alors même que la candidate frontiste promet de « remettre nos finances publiques en ordre »… Certes, l’Institut Montaigne est un think tank libéral plutôt ...

Lire la suite...

Le programme économique de Macron est-il de droite ou de gauche?

E Macron

Les détracteurs d’Emmanuel Macron lui ont longtemps reproché de ne pas avoir de programme économique cohérent. Pourtant, le candidat dispose d’un programme économique solide et chiffré, élaboré par des pointures de l’économie telles que Jean Pisani-Ferry (professeur d’économie à Sciences Po Paris et à Berlin) et Philippe Aghion (qui a enseigné l’économie au MIT, à Oxford et à Harvard). L’ambition ...

Lire la suite...

Tous contre Macron?

Macron LePen

Comme on pouvait s’y attendre, le débat du 20 mars entre les cinq principaux candidats à l’élection présidentielle a été marqué par une avalanche d’attaques personnelles contre Emmanuel Macron. Fillon l’a présenté comme l’héritier du hollandisme et lui a reproché d’être « un coup à gauche, un coup à droite ». Hamon l’a dépeint comme le candidat des lobbys et ...

Lire la suite...