Ne ratez pas
Accueil » Idées » Pour un Centre uni et indépendant
Plan B

Pour un Centre uni et indépendant

Le texte qui suit est la conclusion d’un premier essai sur le Centre “Cahiers Des Mots Crates” disponible en lecture et téléchargement gratuits bien entendu, car il s’agit ici de partager des idées, stimuler une discussion et surtout une motivation. 

Encore un quinquennat décevant, un de plus sous le signe de l’alternance gauche-droite.

Une montée du Front National face aux sentiments de perte de souveraineté de la France dans l’Union Européenne, de perte d’identité des Français dans la diversité, et bien sûr avec un contexte d’explosion du terrorisme sur notre territoire et à travers le monde. Des citoyens désabusés devant une classe politique impuissante et individualiste, et un centre toujours aussi inaudible, en grave déficit de crédibilité en tant qu’alternative.

Voici, en quelques lignes, un paragraphe pour faire le lien entre là où nous nous sommes quittés fin 2012, et là où nous sommes aujourd’hui à la veille des nouvelles élections.

Nous avons péché par l’incapacité à nous différencier suffisamment des autres courants politiques.

Nous avons fauté en laissant le Centre n’être qu’une sensibilité de droite et en nous soumettant à des alliances pour des principes de réalisme électoraliste.

Nous avons manqué à notre engagement européen en laissant le doute s’installer au plus profond du pays et à notre mission humaniste en ne parvenant pas à incarner une vision moderne du vivre ensemble.

Mais tout se transforme. La démocratie au sein des partis c’est aussi du peuple (les militants) et des voix (audibles et nombreuses).

La transformation est donc entre nos mains, et je suis certain que ce courant, beaucoup l’appellent “l’esprit MoDem 2007”, peut redevenir audible demain. C’est à nous de construire ce Centre uni et indépendant que nous appelons de nos voeux, et je pense que nous devons le faire au sein des partis existants car ils nous connectent entre nous et ont une notoriété de base, ce qui est déjà beaucoup.

Pour y arriver, nous devrons construire sur une idéologie. Ca n’est pas un terme péjoratif c’est l’organisation cohérente d’un corpus d’idées communes à un courant de pensée. Les idées avant les hommes du parti ou la question de “qui doit être le leader.”

Aux élections régionales 2015, le Centre a été complètement inexistant alors qu’il devait avoir des choses à dire sur l’économie et les petites entreprises, la formation, l’éducation, les transports et l’environnement, l’Europe et le comité des Régions, et bien sûr la décentralisation.

Le mot “libéralisme” n’est pas péjoratif non plus, le centriste est au Centre, le Centre est une position claire et le drapeau français n’appartient pas au FN…

Il y a toujours un fort besoin de clarification: les mots ont un sens!

Alors que dites-vous chers amis centristes?

Vous y croyez maintenant à la nécessité inéluctable de l’union du Centre indépendant présent à tous les 1ers tours de toutes les élections sur toute la France? Un Centre qui accède au pouvoir et réforme la France avec courage et pragmatisme?

Bien sûr c’est un travail de longue haleine, mais le seul qui vaille la peine. S’organiser, vraiment, travailler le fond, les idées, les publier et les promouvoir par un tour de France programme à la main, les jeunes en tête, les média derrière, lancer une grande opération de reconquête de la France, une campagne d’adhésion, faire monter des nouveaux visages, se positionner sur le long terme et non pas élection par élection.

Il est inutile de remettre à demain et de prendre le contexte politique actuel comme excuse. Il est certain que le soutien du Centre à Alain Juppé ne ressemble pas à un pas vers l’indépendance. Et pourtant… c’en est peut-être un vers le rassemblement, la volonté de défendre une position commune et d’influer sur les sujets qui nous semblent prioritaires.

Woody Allen l’a très bien dit : “Nous sommes tous intéressés par le futur car c’est là où vous et moi allons passer le restant de nos jours.”

Alors gérons la période actuelle tout en quittant pas l’avenir des yeux.

À propos Olivier Nataf

Olivier Nataf
Fondateur de Blogueurs Centristes. Conseiller National MoDem, Secrétaire de la Fédération des Français à l'Etranger du MoDem (FFE-MoDem). Auteur du blog DesMotsCrates.
x

Voir aussi

CAPEurope

Quelle politique étrangère pour le prochain Président de la République? (1)

Notes du CAPE n˚18 Didier Chaudet, Directeur de la publication, CAPE Après ...