Ne ratez pas
Accueil » Débats » L’époque où je me suis encarté politiquement la première fois
Bayrou Macron

L’époque où je me suis encarté politiquement la première fois

L’époque où je me suis encarté politiquement la première fois – www.alerte-orange.com
Il y a pile 11 ans, c’était le conflit contre le CPE/CNE. Des milliers ou millions d’étudiants dans la rue, dont moi.

Alors que de nombreux étudiants rejoignirent (éphémèrement) les rangs socialistes, c’est à ce moment que j’ai décidé de franchir la porte d’un mouvement politique, et d’adhérer à l’UDF.
Pas tant pour François Bayrou (alors à 4% d’intentions de vote…) que surtout pour l’UDF. Sur ciment européiste et régionaliste, ma raison principale d’adhésion c’était de dire : gueuler et contester c’est bien, mais proposer et construire c’est encore mieux! Et pour construire, il n’y a pas d’autre moyen que de participer.
Construire de manière raisonnée plus que passionnée, voilà ce qui m’avait poussé vers le mouvement de François Bayrou. Et chercher à construire des choses nouvelles, une voie nouvelle, sans s’appuyer sur un existant, depuis cette date, cela a toujours été mon credo politique, que j’ai toujours cherché à mettre en œuvre, d’une manière ou d’une autre.

11 ans après, beaucoup de choses se sont passées tant dans la vie politique nationale que me concernant, en bien et en mal, mais mes convictions de fond n’ont pas changé.

Et surtout, je me rends compte avec enthousiasme que ce que je prônais à l’époque et qui était une des raisons principales de mon adhésion à l’UDF (qui allait devenir peu après le MoDem), c’est-à-dire défaire l’hypocrite clivage gauche / droite, un homme, Emmanuel Macron, est en passe de le réaliser en 2017.

C’est pourquoi, en cohérence avec mes valeurs et mon enthousiasme qui ne m’ont jamais quittés, j’ai décidé de soutenir activement Emmanuel Macron dans le cadre de cette campagne présidentielle.

À propos Gilles Guillamot

Gilles Guillamot
Démocrate, breton, fédéraliste, mais avant tout citoyen engagé
x

Voir aussi

Emmanuel Macron, head of the political movement En Marche !, or Onwards !, and candidate for the 2017 French presidential election, celebrates after partial results in the first round of 2017 French presidential election, at the Parc des Expositions hall in Paris, France April 23, 2017.   REUTERS/Benoit Tessier     TPX IMAGES OF THE DAY

#NousAvonsVotéMacron

Dans les dernières années, l’espace politique du Centre dans sa version traditionnelle ...