Ne ratez pas
Accueil » En Une » Nouveau Débat! Réduire la dépense publique intelligemment
Dette
http://www.rce-revue.com/?Faut-il-rembourser-la-dette

Nouveau Débat! Réduire la dépense publique intelligemment

Rendez-vous sur la page du débat

« La dette est un impôt sur les générations futures » dénonçait François Bayrou en 2007 et en 2012. Depuis Mendes-France en passant par Lecanuet, Raymond Barre et François Bayrou, les centristes revendiquent une gestion sérieuse des finances publiques et dénoncent la fuite en en avant dans la dette. Il est vrai que la situation est catastrophique. La dette officielle atteint 98% du PIB, sans compter « les engagements », c’est-à-dire les dépenses que l’état s’est engagé à faire dans l’avenir à travers par exemple les Partenariats Privé Public, les retraites des fonctionnaires, … et sans compter également les dépenses prévisibles non financées comme la dépendance, le renouvellement du parc nucléaire et le démantèlement des vieilles centrales, les frais de santé supplémentaires engendrés par le vieillissement de la population, …

La Droite revendique des coupes sèches dans les dépenses sociales et dans les effectifs et les budgets de fonctionnement des services publics, soit une politique d’austérité qu’elle n’a jamais osé faire lorsqu’elle a eu le pouvoir et qui a été expérimentée ailleurs, en Grèce, en Espagne et en Grande Bretagne avec les conséquences humaines que l’on sait. Le peu de cette politique qui a été mis en place dans nos hôpitaux avec « la gestion comptable » pose déjà d’énormes problèmes !

Mais quelle est « la voie centriste » pour réduire les dépenses publiques sans provoquer les effets récessifs et les dégâts humains d’une politique d’austérité ? Comment s’y prendre ? De notre capacité à apporter des réponses concrète ou pas à cette question dépend notre crédibilité. C’est la question cardinale qui conditionne toutes les autres, l’indispensable réduction des charges sur les entreprises, les investissements dans l’avenir, la nécessaire réduction de la pression fiscale sur les classes moyennes, l’indépendance face à la finance et donc notre souveraineté, …

Alors amis centristes, à vos plumes ! L’angle principal d’attaque du sujet est donc comment s’y prendre car la nécessité de réduction des dépenses publiques ne fait pas débat parmi les centristes. Par contre, les leaders centristes restent évasifs sur le comment et sur quelles dépenses concrètes réduire. Mais si vous souhaitez en complément dénoncer des cas concrets de gabegies dans les dépenses publiques, n’hésitez pas, cet espace de débat est le vôtre.

Animateur du débat: Philippe

À propos Philippe Dervaux

Philippe Dervaux
Délégué départemental de l’UDI Paris 11 et Président de l’association citoyenne L’Alternative Crédible.
x

Voir aussi

Emmanuel Macron Louvre

Vers les législatives

Les Français ont choisi leur Président, Emmanuel Macron. Ce second tour a ...