Ne ratez pas
Accueil » Débats » Présidentielle 2017 : simulateur de température
Température

Présidentielle 2017 : simulateur de température

Le repère droite-gauche est brouillé, les lignes de clivage changent et se croisent. J’ai essayé d’y voir plus clair en classant le positionnement des candidats selon 4 axes et calculer la moyenne du positionnement des Français sondés ainsi que l’écart type de chaque candidat.

Les axes que j’ai choisi pour cette simulation sont :

  • la ligne économique : de anti-libéral (-2) à ultra-libéral/réformiste (+2)
  • l’Europe : de souverainiste (-2) à ultra pro-europe (2)
  • Identité, Islam et immigration : de non préoccupé (-2) à focalisé (2)
  • Gouvernance : démocratie participative/proportionnelle/décentralisation (-2) à autorité et pouvoir centralisé (+2)

Utilisation du simulateur (onglet 1) :

  1. Positionner les candidats sur ces 4 axes sur une échelle de -2 à +2 (poids).
  2. Noter les résultat du sondage en % en face de chaque candidat
  3. Le simulateur calcule par candidat une note pondérant le poids par le résultat du sondage (note).
  4. Le simulateur calcule la somme de ces notes, donnant une moyenne globale obtenue pour l’ensemble des sondés, ce qui permet de voir globalement comme se positionne la population sur l’échelle.
  5. Le simulateur calcule aussi par axe d’analyse l’écart de chaque candidat par rapport à cette moyenne de la population.
  6. Enfin pour info il somme la valeur absolue des écarts de chaque candidat pour voir si globalement il s’écarte de la moyenne générale.

Vous pouvez utiliser le simulateur pour tout sondage, y compris pour des primaires, en y ajoutant aussi des candidats et en modifiant le classement que j’ai proposé si vous ne le trouvez pas juste, ou encore ajouter des axes complémentaires.

Vous pouvez copier le résultat obtenu en onglet 2 pour comparer les résultats.

Lien de partage du fichier (télécharger sur excel avec un nom pour votre propre usage).

Les résultats montrent que en moyenne l’ensemble des sondés est pour un équilibre (échelle proche de zéro) pour 3 de ces axes et un peu plus marqué préoccupé par le thème identitaire/Islam/Immigration. Dans l’hypothèse où Sarkozy est préféré à Juppé à la primaire de la droite, ce marqueur pèse plus (note de 0,8 en moyenne) de même que l’attrait pour l’autorité et le pouvoir centralisé (note de 0,4).

Il montre aussi que c’est Hollande qui cumule le moins d’écart à la moyenne, suivi par Juppé ou Bayrou selon les hypothèses. De là à en conclure qu’ils optimisent la satisfaction générale, ce serait un peu rapide, mais en tout cas ils sont plus en effet au baricentre.

Exemple du sondage BVA du 13/07/2016 hypothèse 1 (Juppé sans Bayrou) :

Sondage BVQ

Exemple du même sondage hypothèse 2 (Sarkozy mais avec Bayrou) !

Sondage BVA 2

À propos Marie-Anne Kraft

Marie-Anne Kraft
Auteur de "La révolution humaniste", Conseillère Nationale du MoDem, candidate Le Centre pour la France aux législatives 2012
x

Voir aussi

Emmanuel Macron, head of the political movement En Marche !, or Onwards !, and candidate for the 2017 French presidential election, celebrates after partial results in the first round of 2017 French presidential election, at the Parc des Expositions hall in Paris, France April 23, 2017.   REUTERS/Benoit Tessier     TPX IMAGES OF THE DAY

#NousAvonsVotéMacron

Dans les dernières années, l’espace politique du Centre dans sa version traditionnelle ...