Ne ratez pas
Accueil » Débats » Tous contre Macron?
Macron LePen

Tous contre Macron?

Comme on pouvait s’y attendre, le débat du 20 mars entre les cinq principaux candidats à l’élection présidentielle a été marqué par une avalanche d’attaques personnelles contre Emmanuel Macron. Fillon l’a présenté comme l’héritier du hollandisme et lui a reproché d’être « un coup à gauche, un coup à droite ». Hamon l’a dépeint comme le candidat des lobbys et Marine Le Pen l’a décrit comme le candidat du communautarisme en faisant croire qu’il avait pris position en faveur du burkini (ce que Macron n’a jamais fait). Curieusement, c’est le candidat de la France Insoumise qui s’est montré le plus courtois envers Macron…

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi Macron est devenu la cible principale de ses adversaires. A leurs yeux, l’ancien ministre de l’Economie représente un danger majeur puisque tous les sondages d’opinion lui sont très favorables. En raison de son positionnement central, Macron parvient à capter une partie non négligeable de l’électorat du PS et des Républicains. Voyant leur hégémonie ébranlée par un candidat jeune et populaire que personne, pourtant, ne connaissait il y a cinq ans, les deux principaux partis paniquent et ne savent plus quoi faire pour détourner leurs électeurs de Macron. Mais le candidat s’est bien défendu : il a exposé son programme et a répondu aux attaques avec fermeté sans jamais basculer lui-même dans la caricature, les petites phrases et les attaques ad personam. Certains espéraient un effondrement du candidat lors du débat : il n’en a rien été.

Bien avant le débat du 20 mars, Macron avait déjà été la cible de multiples attaques de la part du PS, du FN et des Républicains. On a d’abord prétendu que Macron n’avait « pas de programme », ce qui est faux puisque le candidat d’En Marche ! a publié début mars un programme complet et chiffré, dont il avait d’ailleurs commencé à présenter les principales mesures dès la fin de l’année 2016. On prétend maintenant que ce programme est « incohérent » : là encore, ce reproche est d’une grande mauvaise foi. Le programme d’Emmanuel Macron est un programme équilibré et cohérent, d’inspiration social-libérale, structuré autour de quelques axes clairs tels que le déverrouillage de l’économie française, la protection des travailleurs, la hausse du pouvoir d’achat, la transition numérique, la consolidation du projet européen et la moralisation de la vie politique. Peu importe que les mesures défendues par Macron soient « de gauche » ou « de droite » pourvu qu’elles soient justes et réalistes. On cherche aussi à discréditer Macron en faisant de lui le candidat de la banque et des lobbys ou en allumant des polémiques ridicules autour d’une affaire de favoritisme dans laquelle Macron n’est même pas impliqué personnellement. Ce genre de méthodes ne fait pas honneur à celles et ceux qui en font usage.

À propos Francois-Xavier Bernard

Francois-Xavier Bernard
Membre du MoDem et fondateur du blog "Le Centriloque".
x

Voir aussi

Emmanuel Macron, head of the political movement En Marche !, or Onwards !, and candidate for the 2017 French presidential election, celebrates after partial results in the first round of 2017 French presidential election, at the Parc des Expositions hall in Paris, France April 23, 2017.   REUTERS/Benoit Tessier     TPX IMAGES OF THE DAY

#NousAvonsVotéMacron

Dans les dernières années, l’espace politique du Centre dans sa version traditionnelle ...